Du bon usage du compost

2 ans : telle fût la durée de dégradation et de maturation du compost : un mélange de crottin d’âne, de paille et de divers déchets (épluchures et fanes de légumes + fruits, marc de café + thé + tisane, papiers/journaux recyclables…).
Le compost est donc mûr !
Direction le potager : j’épands cet « or noir » à la surface du sol qui a été ameubli et aéré. Puis je griffe la terre pour l’incorporer dans les premiers centimètres du sol.
L’automne est une période favorable à l’épandage : la terre n’est pas encore gelée, les vers de terre -ces précieux petits laboureurs »- sont très actifs, le terrain est protégé durant l’hiver et enrichi pour le printemps.
Maintenant que l’aire de compostage est bien vide, retournons à une source précieuse : le parc des ânes. Je ramasse le crottin, le dépose dans des sacs et le transporte, à dos de Hunka, jusqu’au bac.
Dorénavant, laissons le vivant agir…

a-fleur-d-ane-drome

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.