Que d’oreilles dressées !

a-fleur-d-ane

En Pays de Gervanne (Drôme – Parc naturel régional du Vercors), une pancarte, présente sur le terrain où broutent les ânes, m’interpelle depuis quelques temps.

a-fleur-d-ane

Une recherche d’informations et documentaire me permet d’approcher le milieu de cet autre mammifère aux longues oreilles : le LIÈVRE COMMUN.

a-fleur-d-ane
a-fleur-d-ane
a-fleur-d-ane
a-fleur-d-ane

Sources bibliographiques et photographiques :
– revue « La Hulotte » n°15
– site « Pixabay », images libres de droits et gratuites à télécharger
– photos de Gilbert Silvestre, Lydie Renault

Au jardin, une inconnue ailée s’invite

Pendant que les ânes paissent dans la prairie,

a-fleur-d-ane

tiens, tiens, tiens, au jardin, s’invite un petit oiseau jusqu’alors absent.

a-fleur-d-ane

LA MÉSANGE HUPPÉE est aux mangeoires !
Reconnaissable à sa huppe noire et blanche souvent dressée en pointe sur la tête, elle est plus solitaire que les autres mésanges ; du fait, plus difficile à observer. Elle affectionne les couverts denses de conifères. Sa nourriture : des petits insectes, des graines. A l’automne, la mésange huppée se joint aux autres petits oiseaux des bois : mésanges, roitelets…

a-fleur-d-ane
a-fleur-d-ane

Du bon usage du compost

2 ans : telle fût la durée de dégradation et de maturation du compost : un mélange de crottin d’âne, de paille et de divers déchets (épluchures et fanes de légumes + fruits, marc de café + thé + tisane, papiers/journaux recyclables…).
Le compost est donc mûr !
Direction le potager : j’épands cet « or noir » à la surface du sol qui a été ameubli et aéré. Puis je griffe la terre pour l’incorporer dans les premiers centimètres du sol.
L’automne est une période favorable à l’épandage : la terre n’est pas encore gelée, les vers de terre -ces précieux petits laboureurs »- sont très actifs, le terrain est protégé durant l’hiver et enrichi pour le printemps.
Maintenant que l’aire de compostage est bien vide, retournons à une source précieuse : le parc des ânes. Je ramasse le crottin, le dépose dans des sacs et le transporte, à dos de Hunka, jusqu’au bac.
Dorénavant, laissons le vivant agir…

a-fleur-d-ane-drome

« Patience et longueur de temps – Font plus que force ni que rage » Jean de la Fontaine

Ils sont tous les quatre, là, attendant sagement, derrière la clôture…
oui, mais quoi ?!

à fleur d'âne - drôme
à fleur d'âne - drôme

Et bien ils ont reconnu le bruit de la débroussailleuse, de la tronçonneuse ; ils suivent de près nos aller-retour avec dans nos bras fil et piquets…
HUM ! Cela sent l’agrandissement du territoire !

à fleur d'âne - drôme

Installation de la nouvelle limite de pâture puis
OUVERTURE…
UN PEU PLUS D’ESPACE,
UN PEU PLUS DE QUOI SE METTRE SOUS LA DENT !!

Tous dans la baignoire… de terre sèche !

a-fleur-d-ane

La Drôme… L’été… Un moment fort pour les longues oreilles : les familles (petits et grands), les groupes d’amis et autres viennent à leur rencontre le temps d’un atelier, d’une balade, d’une randonnée sur plusieurs jours.
C’est aussi un moment où ils se protègent au mieux qu’ils le peuvent de la chaleur estivale et de son lot de bestioles volantes.

En les observant au retour d’une balade ou juste dans leur terrain, on note qu’ils se roulent, se frottent… dans de la terre sèche, dans du sable.
Un nuage de poussière s’élève…
C’est une poussière bien venue : elle éloigne les mouches et autres insectes, sèche la sueur, nettoie la peau, débarrasse des parasites. Et si la terre soulevée se dépose sur une petite écorchure, une légère éraflure sur une partie du corps, elle devient « pansement ».

Pris en commun, comme ici, ces bains de terre sèche auraient un rôle social : apaiser le groupe par contact physique et mélange des odeurs, marquer son territoire.

Elvis, au sol, va se rouler ; tout le monde va profiter de la poussière soulevée

Balade contée avec les ânes

A la fraicheur du soir,

des histoires d’âne et compagnie
des légendes locales

racontées par Lydie
le temps d’une pause au cours d’une balade avec les ânes

***********************************

Période : tout au long de l’été
Jour-Horaire : tous les mercredis de 18h à 20h
Lieu : Beaufort sur Gervanne – Drôme
Public : tout public – enfant dès 4 ans
Participation : tarif unique 25 euros par personne

SUR RÉSERVATION
contact : Lydie – 06 80 45 06 67

Bonne Fête Maman !

Que diriez-vous d’une Fête des Mamans en pleine nature, autour d’un pique-nique, en douce compagnie ?

Je vous accueille pour un moment de découverte et de randonnée sur les chemins autour du village médiéval de Beaufort sur Gervanne (Drôme – Vercors Méridional) avec Ulcie et Elvis, nos longues oreilles.
Les tarifs : consulter « Randoâne à la JOURNEE » : http://afleurdane.org/blog-lydie/les tarifs