Où nos pas nous mènent… Avec Elvis, ce que le chemin nous révèle

Elvis

19 février… une journée bien fraîche à vrai dire !
Sur ces quelques kilomètres parcourus autour du village de Beaufort sur Gervanne (Drôme-Parc naturel régional du Vercors), nous avons le plaisir de discuter avec les nouveaux propriétaires du Domaine de la Belonne, renommé Domaine la Belle Verte. Un important « rafraîchissement » est en cours (camping, restaurant…). La réouverture au public (familles, randonneurs pédestres et équestres, vététistes, grimpeurs…) est prévue début mai. Pour tout renseignement : Domaine La Belle Verte : https://domainelabelleverte.wixsite.com/campingdrome

Longeant le Domaine, Elvis et moi-même empruntons le GR9. Ce chemin de Grande Randonnée débute de St Amour (Jura) et prend fin 1000 km plus au Sud, à St Pons Les Mûres (Var).

Les 1ères fleurs du printemps ouvrent leur corolle.

Une pause s’impose au bord de la rivière La Gervanne…

Quant au pique-nique, il se savoure quelques pas d’Elvis plus loin : une prairie sauvage, plein Sud, abritée du souffle du Mistral… large vue sur l’horizon.

le village de Beaufort s/ G. à droite

Sur le chemin de l’école…

Les vallées de la Gervanne et de la Sye sont sillonnées de mille et un chemins. Chacun nous conte l’histoire des hommes d’antan : chemin de transhumance, de pèlerinage, d’exil… mais aussi chemin du quotidien.
En compagnie de l’âne Elvis, je pars à la rencontre d’un sentier que les écoliers d’autrefois empruntaient matin et soir, chaque jour, sous toutes les météos et à toutes les saisons.

A fleur d’âne… pour être ensemble autrement

Tout au long de cet été, Lydie, notre ânière, vous propose une approche douce et respectueuse de l’âne, la découverte du Pays de la Gervanne (randoâne à pied accompagnée), des contes de nature et légendes locales, des ateliers récréatifs.

N’hésitez pas à nous contacter : http://afleurdane.org/blog-lydie/?page_id=6607

Technique : le nœud d’attache

un nœud qui se défait rapidement

Au cours de nos activités avec les ânes et principalement en randonnée, nous devons attacher régulièrement nos amis aux longues oreilles.
Issues de son expérience et des informations recherchées dans divers ouvrages comme les Cahiers de l’âne et les fascicules de Martine -UNAP-, Lydie vous donne quelques indications pour effectuer un nœud d’attache en toute sécurité pour l’animal :

  • laisser 2 longueurs de main entre le support d’attache (arbre, poteau, anneau…) et le mousqueton du licol ;
  • attacher l’âne au support se situant au-dessus de son poitrail ;
  • effectuer un nœud facilement détachable (en cas de problème).
Hunka en randonnée
attache rapide
EXERCEZ-VOUS !!
(extrait des Cahiers de l’âne, n°48)