Ça gratte, ça tombe et ça repousse…

C’est l’heure de la mue !

Qu’est-ce-que la mue ?

La mue est le renouvellement partiel ou total de la peau, des poils ou des plumes d’un animal. Pour les ânes, c’est la chute saisonnière de leur pelage.

Chez les longues oreilles

Comment se manifeste la mue ?

Les ânes se dépouillent progressivement de leurs poils longs et chauds d’hiver. Le poil court et moins fourni apparait ; il est adapté aux beaux jours.

Provoque t-elle des désagréments ?!

Elle engendre des démangeaisons.

Quand a-t-elle lieu ?

Elle se passe au printemps et à l’automne.

Pourquoi à cette période ?

Parce que c’est le moment où les changements de températures et d’ensoleillement sont les plus manifestes. Ceux-ci provoquent des secrétions hormonales.

Et pour les animaux sauvages ?

Dans la nature, c’est la même chose !
La plupart des mammifères de nos contrées (chevreuil, cerf, chamois, renard, sanglier…) renouvellent leur pelage au printemps et à l’automne.
Les oiseaux portent quant à eux, au cours de leur vie, plusieurs plumages associés à la mue : plumage juvénile et adulte, nuptial, usé. Ces périodes de mue et le déroulement de celle-ci sont très variés et adaptés au genre de vie de chaque espèce.
Sans oublier le changement de peau des reptiles, la mue des insectes… lié à leur cycle de vie.

*****

Dans la nature, des indices de vie témoignent de la mue : bourres de poils, plumes au sol ; exuvies sur les brins d’herbe ; etc

Des ailes parmi des pétales – 1 –

Dans le verger, Cerisier est Roi.
Les visiteurs ailés courtisent ses fleurs offertes.

Le Flambé
Des « flammes » noires sur fond jaune, des lunules bleutées, des auréoles bleues bordées de noir et rouge… c’est bien lui, le grand voilier.
De passage dans le verger, il prendra les airs vers la prairie, la friche pour y trouver le prunelier, l’arbuste-hôte de sa chenille.

Vacances de Printemps

Lydie et ses ânes
vous accueillent tout au long de ces vacances de Printemps

Approche douce et respectueuse de l’âne
Découverte du Pays de la Gervanne (faune, flore, histoire des hommes) Contes de nature et légendes locales.

Pour tout renseignement : http://afleurdane.org/blog-lydie/?page_id=6607

Sortie printanière avec Elvis

« Si les fleurs
Ne nous
voyaient
Nous
ne les verrions
Pas. »
Haïku de Malcolm de Chazal

rencontre
en paysage ouvert
1er comité d’accueil : Ulcie, Manouche et Hunka
puis… Jacquot

Des nouvelles des ânes

Depuis quelques semaines les 5 ânes sont dans un nouveau lieu de pâture : une prairie bordée d’un sous-bois type méditerranéen, orientation Sud. De l’herbe de 2 ans est broutée. Les pins sylvestres et les chênes pubescents servent d’abris contre les 1ers insectes et la chaleur actuelle. Pas de ruisseau pour se désaltérer : la cuve à eau a été installée.

Les ânes affectionnent cet endroit pour leur « baignoire », lieu de roulade. Les roulé-boulés répétés ne permettent pas la repousse de la végétation.

La pierre à sel a été déposée dans un vieux pneu pour éviter sa roulade à elle.

Les soins actuels consistent à brosser régulièrement les animaux. La mue de printemps est bien amorcée : le poil d’hiver cède la place à celui des beaux jours. Ce changement engendre des grattages, des grattouilles… L’étrille, le bouchon et la brosse douce sont les bienvenus tout en savourant un moment riche d’affection, de tendresse. L’huile essentielle de lavandin pour soigner les petits bobos, l’eau florale de lavande pour un nettoyage en douceur des zones irritées, sensibles.