Atelier pour les tout-petits

Lorsque les parents et les enfants de l’association Zimboum26 viennent à la rencontre de Manouche, Ulcie et Lydie.
Sous forme d’atelier tournant, les enfants, âgés de 18 mois à 3 ans, sont autour des ânesses, yeux grands ouverts, impatients de s’approcher. Respectant le rythme de chacun et en compagnie de leurs parents, les plus « grands » vont toucher, sentir, brosser. Manouche et Ulcie, calmes et attentives, apprécient le contact, la présence et l’attention de tous.
L’atelier « découverte et rencontre de l’âne » alterne avec un temps de Land Art : élaboration d’un ou plusieurs ânes avec les éléments trouvés dans la nature autour de nous.
Pour conclure notre matinée, tout le monde est réuni pour écouter une histoire et chanter sur les notes de la guitare.

Pour en savoir plus :
Association Zimboum26 : http://zimboum.blogspot.com/p/plaquette.html

Balade découverte : Les orchidées sauvages

Manouche et Ulcie nous ont mené de leurs petits pas d’ânesses, à la découverte d’une fleur sauvage, rare, protégée : l’orchidée.
Région de collines et plateaux calcaires, sur les contreforts du massif du Vercors, le Pays de la Gervanne offre une richesse en plantes de cette famille. Curieux de nature, petits et grands, s’émerveillent !

Vacances de Printemps

Lydie et ses ânes
vous accueillent tout au long de ces vacances de Printemps

Approche douce et respectueuse de l’âne
Découverte du Pays de la Gervanne (faune, flore, histoire des hommes) Contes de nature et légendes locales.

Pour tout renseignement : http://afleurdane.org/blog-lydie/?page_id=6607

Des ânes au cœur d’une crèche

A 1000m d’altitude, le village de Léoncel avec son abbaye cistercienne.
Depuis plusieurs années, durant la période de Noël, une crèche voit le jour dans la magasin St Hugues jouxtant l’édifice religieux.
Un thème est abordé à chaque création ; pour 2018 : les routes du Vercors.
Dès notre arrivée, Amandine avec Food’ mon Terroir nous accueille autour d’une crêpe, de ravioles chaudes et d’un verre de jus de pomme épicé ou d’un vin chaud.
A l’intérieur du magasin, des milliers de santons retracent la construction des routes de notre montagne mais aussi la vie quotidienne des gens de l’époque. Nous notons la présence des ânes, des chevaux, des bœufs, partenaires de travail indispensables de ce temps-là.

Loisir adapté : l’âne et l’automne

Pour cette rencontre autour de l’âne et de la personne, nous avons procédé comme à notre habitude :
* un « bonjour » mutuel,
* un temps pour éveiller les sens : du toucher à l’odorat,
* un pansage avec les diverses brosses et dans leur ordre d’utilisation ; un nettoyage des 4 sabots,
* une balade à pied, Manouche tenue à la longe ; nous faisons régulièrement des pauses pour voir les différentes couleurs de l’automne dans la nature,
* un goûter partagé,
* un temps autour de la créativité : notre  thème du jour « Manouche et l’automne » 
. notre matériel : feuille papier format A4, peinture, coloriage, étiquettes, écriture à 2 mains…
. tout au long de notre séance -au cours du pansage, lors de notre marche en nature, etc- nous avons abordé par différentes façons  l’adaptation de l’âne à cette saison humide, pluvieuse, aux jours plus courts,
. nous avons fait des « ponts » entre les façons de faire de l’animal et nos façons de faire à nous.
Ex : quand il fait froid, nous mettons un chaud manteau ; Manouche, elle, a un poil plus long et plus touffu qui lui sert de vêtement. Lorsque nous étions en présence de notre ânesse, nous avons faufilé nos doigts dans sa douce et chaleureuse fourrure.