a-fleur-d-ane-ane-herbivore

L’âne est un herbivore

Être un herbivore c’est, bien sûr, se nourrir de végétaux. Et cela implique, l’obligation de se déplacer pour manger et boire.
L’âne passe plus de la moitié de son temps à chercher et à ingérer de la nourriture.
Il mange lentement car il mâche longuement avec soin. Ainsi il assimile bien les aliments et en tire un maximum de profit.
L’âne est un herbivore monogastrique : il a un seul estomac. Ce n’est donc pas un ruminant. Les brebis, les vaches, les chèvres et bien d’autres ruminent : ils ont plusieurs estomacs et mastiquent plusieurs fois leur nourriture.

L’âne herborise

Il sélectionne avec attention la végétation qu’il broute : herbe, fruits avec ou sans noyaux, racines, écorces, branches, plantes ligneuses, foin, paille…

ATTENTION ! des plantes sont toxiques voire mortelles

Nous vous invitons à consulter :
les 2 articles de la revue « Les Cahiers de l’âne » : L’âne et les plantes toxiques (1) et (2) http://www.lescahiersdelane.com/articles/177 et http://www.lescahiersdelane.com/articles/178
– l’article sur les différents séneçons : https://equipedia.ifce.fr/elevage-et-entretien/alimentation/intoxication-alimentaire/le-senecon-plante-toxique.html

Son milieu originel et celui d’aujourd’hui

Comme nous l’avons vu dans notre rubrique son origine le milieu naturel de l’âne sont de vastes régions africaines arides, semi-désertiques. La végétation y est sèche et pauvre : quelques ligneux rabougris, des épineux, de l’herbe rare. Dans ces conditions environnementales difficiles, l’animal est obligé de se mettre en mouvement pour aller à la quête de sa nourriture.
De nos jours, les propriétaires d’ânes n’ont pas toujours la possibilité de fournir à leurs animaux des espaces adaptés à leurs besoins de déplacement. Les prairies luxuriantes de nos contrées ne sont pas les bienvenues pour notre bourriquet. En cas de mauvaise gestion de notre part, elles favorisent l’embonpoint, provoquent coliques, fourbures…

L’âne est un gourmand !!

———————————————————————————————————–

Le pain : un danger

Le pain qu’il soit sec ou frais est mauvais pour la santé de tous les équidés : riche en amidon donc en sucres il provoque entre autre la fourbure, des formes d’eczéma, des problèmes dentaires.

pixabay