« Il est dit que les chemins murmurent des histoires à ceux qui veulent bien tendre l’oreille »

En famille (parents et enfants, grand-parents et petits enfants), entre amis, entre voisins, partageons un moment de détente et de bien-être, en nature,
sur les chemins du Pays de la Gervanne, Drôme – Vercors Méridional.

Plongez dans un voyage imaginaire

« Cataclop, Cataclop »… petits pas d’âne sur le sentier.

A l’abri de Grand-père Chêne ou sur les rives de la Rivière aux gros cailloux
une halte en plein air.

Humez, Goutez
les légendes locales,
les contes merveilleux,
les histoires d’âne et compagnie,
de Lydie, passeuse d’histoires.

« Cataclop, Cataclop »… petits pas d’âne sur le sentier.

Une bouffée de poésie

  • Date : toute l’année sur réservation ou consulter le planning
  • Public : accessible à tous ; enfant dès 4 ans ; pas de poussette mais porte-bébé
  • Durée : 3 heures
  • Descriptif : un temps de rencontre, de soins, d’équipement des 2 ânes qui nous accompagnent ; un temps de marche à pied, en nature, l’âne en main, ponctué de pauses « Conte »
  • Itinéraire : itinéraire en boucle, adapté à la composition du groupe
  • Lieu du rendez-vous : il sera communiqué au moment de la réservation
  • A prévoir : vos boissons. Chaussures de marche fermées, vêtements adaptés à la saison
  • Le rythme : ce sont les ânes qui donnent le rythme de marche ; entre 3 et 4 km/heure
  • Les ânes : 2 ânes participent à la balade. Ils sont choisis en fonction de la composition du groupe. Ce sont des ânes de bât. Ils sont équipés de sacoches sur leur dos dans lesquelles nous mettons toutes nos affaires : boissons, repas, vêtements…
  • Remarque : la monte sur le dos des ânes : nos ânes sont des ânes de bât pour le transport du matériel ; le transport des enfants sur l’âne ne rentre pas dans ce cadre. Du fait, notre activité et notre assurance relèvent du domaine de la randonnée pédestre et non du domaine équestre. Enfant et adulte ne peuvent donc pas monter sur le dos des ânes.
  • Tarif : consulter la page « Tarifs »

Un vieil Amérindien explique à sa petite-fille que chacun de nous a en lui deux loups qui se livrent bataille. Le premier loup représente la paix, la générosité, l’amour, la compassion, le partage et la gentillesse.
Le second loup représente la peur, la jalousie, la honte, la culpabilité, l’avidité, la frustration et la haine. « Lequel des deux loups gagne? »
demande l’enfant, inquiet.
« Celui que tu nourris » répond le grand-père.
Légende amérindienne