Le soin des sabots

Régulièrement nous entretenons les sabots des 5 ânes.
Depuis quelques temps nous avons observé un début de seime sur un des sabots antérieurs de notre ânesse Manouche, l’ancienne du troupeau.
Qu’est-ce-qu’une seime ?
C’est une fente qui se forme au sabot ; elle peut s’étendre. Les causes en sont diverses.
La seime de Manouche est dite « d’herbage » : la craquelure de la paroi débute à l’extrémité inférieure du sabot et s’agrandit vers le haut.

seime dite « d’herbage »

 

 

 

 

 

 

 

 

brosse à sabot, cure-pied, pinceau

Traitement :
– nettoyage de la paroi et de la sole avec le cure-pied et la brosse à sabot
– 2 à 3 fois par semaine : application, avec un pinceau, d’huile de cade « spécial sabot » au niveau de la fissure, paroi et ligne blanche
– le maréchal-ferrant donnera un coup de râpe horizontal pour « barrer » la seime afin d’éviter sa propagation

Pourquoi l’utilisation de l’huile de cade ?
Elle est 100 % naturelle. Elle laisse respirer le pied, sans enfermer l’humidité. C’est un puissant antiseptique pour le soin des fourchettes pourries et les soles ramollies. Elle cicatrise les seimes et fissures.
Ses propriétés médicinales :
– stimule la pousse de la corne
– prévient le dessèchement du sabot
– nourrit et hydrate la corne
– protège le sabot contre l’humidité
– facile d’utilisation avec son pinceau intégré pour un nettoyage parfait
Nous la commandons depuis des années à la Distillerie des Cévennes : https://www.distilleriedescevennes.com/

Ce contenu a été publié dans l'âne, la nature, la marche à pied, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *