Le compost domestique et le crottin des ânes

Depuis plusieurs mois, le compost domestique augmente de volume !
Régulièrement, j’équilibre au mieux l’apport entre les déchets carbonés/azotés, humides/secs et grossiers/fins.
Ce matin, sous un ciel d’un bleu limpide, direction le parc des ânes : collecte d’un peu de l’or noir des cadichons pour nourrir le compost domestique.

Ce contenu a été publié dans l'âne, la nature, la marche à pied, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *