Compost et crottin d’âne : phase 3 : METTRE EN PLACE

Phase 3 : METTRE EN PLACE le compost.
Sur les conseils de Éliane de « mul’ânes 26 » et selon mes lectures, je décide de faire un compost en tas, façon « mille-feuille ».
La procédure à suivre est la suivante :
1/ une couche de crottin
2/ une couche de matière végétale type paille, vieux foin, herbes sèches ; pas de feuilles de chêne car trop riches en tanin
3/ arrosage (eau)
4/ crottin
5/ matière végétale
6/ arrosage…
et pour finir, il faut recouvrir le tas avec une bâche de couleur noire.
D’ici 15 jours, examiner le compost, mettre les éléments extérieurs à l’intérieur du tas, arroser si nécessaire.

couche de crottin

couche d’herbe sèche

Ce contenu a été publié dans l'âne, la nature, la marche à pied, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Compost et crottin d’âne : phase 3 : METTRE EN PLACE

  1. alizé dit :

    Bonjour, et merci pour votre article. Je pense aussi faire du compost avec les crottins d’une ânesse nouvellement arrivée chez nous. La quantité est impressionnante !
    Niveau pratique, je pensais stocker ce tas proche de l’abri (pour l’hiver, enlever la couche, qui représente encore plus de matière !), mais celui-ci se situe juste derrière notre maison d’habitation… je me pose la question suivante : ce tas va-t-il dégager beaucoup d’odeurs fortes et attirer les mouches ? Si oui, il faut que je constitue ce tas à l’autre bout du terrain, pas très pratique donc pour le transport et de plus en plein soleil, ce tas serait donc vite désséché…qu’en pensez vous avec l’expérience qui est la votre? merci d’avance

    • lydie dit :

      Bonsoir
      Effectivement, pour ma part, j’éviterais d’entreposer le crottin près de la maison. Avec la chaleur estivale à venir : odeur et mouches.
      Avez-vous un autre lieu que celui en plein soleil ?
      Lydie – A fleur d’âne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *