La Croix de St André sur le dos de nos ânes

la raie scapulaire

la raie scapulaire

la raie de mulet

la raie de mulet

 

 

 

 

 

COMMENT ?     QUOI ?
Une CROIX sur le dos de nos ânes ?
Mais QU’EST-CE donc que ceci ?
Voyons voir d’un peu plus près ce mystère !!
Ce que l’on nomme communément LA CROIX DE ST ANDRÉ ou Croix de Palestine est une marque sur le dos associant LA RAIE DE MULET et LA RAIE SCAPULAIRE.
Elle est composée de poils plus foncés, souvent de couleur noire.
La raie de mulet ou bande dorsale va de la nuque à la queue.
La raie scapulaire relie les 2 épaules en passant par le garrot.

MAIS D’OÙ VIENT CETTE MARQUE ?
La légende nous raconte que c’est sur le dos d’un âne que Marie, mère de Jésus, fuit l’Égypte. Pour remercier sa monture, la Vierge le bénit, lui dessinant ainsi une croix sur son dos ; croix de forme latine, un des symboles du christianisme.
L’âne portant à vie cette croix, le Diable ne peut donc ni le monter, ni prendre sa forme !

Apôtre St André (icone Bulgarie)

Apôtre St André (icône Bulgarie)

ET QUI ÉTAIT ST ANDRÉ ?
André (1er siècle) est le premier apôtre appelé par Jésus dans l’Évangile (Matth. 10,2), pour aller prêcher, pour la première fois, dans la Mésie, ancienne région géographique et historique située au sud du Danube, dans les actuelles Serbie, Bulgarie (nord) et Roumanie (sud-est). Son passage ne plut pas aux Romains qui le firent crucifier sur place sur une croix en forme particulière : celle d’un X.
La croix de saint André est donc une croix en forme de X et, selon la tradition, ayant été utilisée pour supplicier Saint André.

Croix de St André

Croix de St André

 

 

 Ressources :
– « Le livre de l’âne », J. Davézé et A. Raveneau
– « L’ABCdaire de l’âne », J. Carette
– fr.wikipedia.org
– www.cathedrale-bordeaux.fr

Ce contenu a été publié dans l'âne, la nature, la marche à pied, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à La Croix de St André sur le dos de nos ânes

  1. David dit :

    un ptit tour sur le blog, toujours pleins d’infos, et régulièrement un nouvel article. C’est digne d’un travail de journaliste ! Bravo et la bise

    A bientôt

    David

  2. Ritter Martine dit :

    Adorable bête, et beaucoup plus intelligente qu’on ne croit!

  3. Les éditions du mont Popey dit :

    PRIERE POUR ALLER AU PARADIS AVEC LES ANES
    Francis Jammes (1868-1938)

    Lorsqu’il faudra aller vers vous, ô mon Dieu, faites
    que ce soit par un jour où la campagne en fête
    poudroiera. Je désire, ainsi que je fis ici-bas,
    choisir un chemin pour aller, comme il me plaira,
    au Paradis, où sont en plein jour les étoiles.
    Je prendrai mon bâton et sur la grande route
    j’irai, et je dirai aux ânes, mes amis :
    Je suis Francis Jammes et je vais au Paradis,
    car il n’y a pas d’enfer au pays du Bon Dieu.
    Je leur dirai : » Venez, doux amis du ciel bleu,
    pauvres bêtes chéries qui, d’un brusque mouvement d’oreille,
    chassez les mouches plates, les coups et les abeilles. »
    Que je Vous apparaisse au milieu de ces bêtes
    que j’aime tant parce qu’elles baissent la tête
    doucement, et s’arrêtent en joignant leurs petits pieds
    d’une façon bien douce et qui vous fait pitié.
    J’arriverai suivi de leurs milliers d’oreilles,
    suivi de ceux qui portent au flanc des corbeilles,
    de ceux traînant des voitures de saltimbanques
    ou des voitures de plumeaux et de fer-blanc,
    de ceux qui ont au dos des bidons bossués,
    des ânesses pleines comme des outres, aux pas cassés,
    de ceux à qui l’on met de petits pantalons
    à cause des plaies bleues et suintantes que font
    les mouches entêtées qui s’y groupent en ronds.
    Mon Dieu, faites qu’avec ces ânes je Vous vienne.
    Faites que, dans la paix, des anges nous conduisent
    vers des ruisseaux touffus où tremblent des cerises
    lisses comme la chair qui rit des jeunes filles,
    et faites que, penché dans ce séjour des âmes,
    sur vos divines eaux, je sois pareil aux ânes
    qui mireront leur humble et douce pauvreté
    à la limpidité de l’amour éternel.

    PRIERE, A MON TOUR, POUR ALLER AU PARADIS AVEC LES ANES
    Albert Guignard (1962-)

    Mon dieu, faites que les ânes,
    sous le charme,
    n’aient pas tous suivi Francis Jammes.
    Qu’il en reste encore pour les âmes
    désireuses aussi de franchir le paradis
    en leur paisible compagnie.

    J’en sais en terre que l’on dit sainte
    dont la croix de Palestine est ceinte
    d’explosifs ; au pelage brûlé ou zébré de cicatrices.
    Amputés d’un membre, de la queue et des oreilles ;
    que l’on peint aux couleurs du drapeau ennemi…
    Faites qu’avec eux, mon Dieu, je Vous vienne
    Mais gardez bien celui
    quelque part dans une vieille étable,
    dont le flanc à nouveau réchauffe
    pauvrement, ici-bas,
    un berceau
    de paille.

  4. Paraillous dit :

    pour une fois je dois rectifier
    sur le dos de l’âne, il ne s’agit de la croix de St André, un chiasma ou un x, mais de celle de Jésus, issue de la bénédiction par lui de l’ânesse qui l’a porté lors de son entrée à Jérusalem pour les Rameaux, cf. la jolie légende étiologique italienne in Bibbia dei poveri

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *