Technique : le nœud d’attache

un nœud qui se défait rapidement

Au cours de nos activités avec les ânes et principalement en randonnée, nous devons attacher régulièrement nos amis aux longues oreilles.
Issues de son expérience et des informations recherchées dans divers ouvrages comme les Cahiers de l’âne et les fascicules de Martine -UNAP-, Lydie vous donne quelques indications pour effectuer un nœud d’attache en toute sécurité pour l’animal :

  • laisser 2 longueurs de main entre le support d’attache (arbre, poteau, anneau…) et le mousqueton du licol ;
  • attacher l’âne au support se situant au-dessus de son poitrail ;
  • effectuer un nœud facilement détachable (en cas de problème).
Hunka en randonnée
attache rapide
EXERCEZ-VOUS !!
(extrait des Cahiers de l’âne, n°48)

Balade découverte : Les orchidées sauvages

Manouche et Ulcie nous ont mené de leurs petits pas d’ânesses, à la découverte d’une fleur sauvage, rare, protégée : l’orchidée.
Région de collines et plateaux calcaires, sur les contreforts du massif du Vercors, le Pays de la Gervanne offre une richesse en plantes de cette famille. Curieux de nature, petits et grands, s’émerveillent !

Vacances de Printemps

Lydie et ses ânes
vous accueillent tout au long de ces vacances de Printemps

Approche douce et respectueuse de l’âne
Découverte du Pays de la Gervanne (faune, flore, histoire des hommes) Contes de nature et légendes locales.

Pour tout renseignement : http://afleurdane.org/blog-lydie/?page_id=6607

Sortie printanière avec Elvis

« Si les fleurs
Ne nous
voyaient
Nous
ne les verrions
Pas. »
Haïku de Malcolm de Chazal

rencontre
en paysage ouvert
1er comité d’accueil : Ulcie, Manouche et Hunka
puis… Jacquot

Des nouvelles des ânes

Depuis quelques semaines les 5 ânes sont dans un nouveau lieu de pâture : une prairie bordée d’un sous-bois type méditerranéen, orientation Sud. De l’herbe de 2 ans est broutée. Les pins sylvestres et les chênes pubescents servent d’abris contre les 1ers insectes et la chaleur actuelle. Pas de ruisseau pour se désaltérer : la cuve à eau a été installée.

Les ânes affectionnent cet endroit pour leur « baignoire », lieu de roulade. Les roulé-boulés répétés ne permettent pas la repousse de la végétation.

La pierre à sel a été déposée dans un vieux pneu pour éviter sa roulade à elle.

Les soins actuels consistent à brosser régulièrement les animaux. La mue de printemps est bien amorcée : le poil d’hiver cède la place à celui des beaux jours. Ce changement engendre des grattages, des grattouilles… L’étrille, le bouchon et la brosse douce sont les bienvenus tout en savourant un moment riche d’affection, de tendresse. L’huile essentielle de lavandin pour soigner les petits bobos, l’eau florale de lavande pour un nettoyage en douceur des zones irritées, sensibles.

Séance de shiatsu pour Manouche

Manouche entre les mains d’Élodie

En ce printemps naissant, notre ânesse Manouche a le privilège d’avoir un soin particulier en shiatsu équin.
Élodie Mathieu, praticienne, connait bien notre troupeau d’ânes pour être intervenue aussi bien en éducation qu’en soin.
A chacune de ses venues en shiatsu, nous avons pu constater un net mieux-être pour nos animaux tant au niveau corporel qu’au niveau de leur mental.

En japonais, Shiatsu signifie pression (Atsu) des doigts (Shi). Il utilise la pression par le toucher pour stimuler des points sur l’ensemble du corps dans le but de rétablir la libre circulation de l’énergie selon les principes de la Médecine Traditionnelle Chinoise.

Durant plus d’une heure, Manouche se laisse aller au contact. Ses 4 compagnons se tiennent près d’elle, en toute tranquillité.

Randoâne : Le tour de Chabrier

Jeudi 28 février – commune de Saillans (26) – 8h30.
La météo sera clémente pour découvrir au pas de Hunka, notre âne partenaire, la boucle pédestre de la montagne de Chabrier.
C’est à l’ombre et au frais de ce versant orienté Ouest-Nord que le sentier s’élève en ce début de marche. Le rythme se fait au pas de l’âne. Hunka nous organise des pauses régulières dans cette montée en se délectant de garance voyageuse et d’aphyllanthe de Montpellier !!
Ambiance méditerranéenne. Sentier caillouteux à même le flanc de la colline. Pinède. Arrivés au point haut de notre itinéraire, nous décidons de pique-niquer sous le soleil radieux. Face à nous, le massif de Saoû ; au loin, le Glandasse -extrémité Sud du massif du Vercors-. Sieste, Contemplation, Rêverie s’invitent…

Prendre le temps
Savourer le moment qui nous est offert
Respirer

Nous descendons par le côté Sud du Chabrier. Le sentier est un peu raide sur quelques mètres. Il prend de la douceur par la suite. En lacet il traverse une forêt de pins. Nous constatons avec joie les repousses du buis dévasté par le papillon « la pyrale du buis ».