A chaque âne, sa mue printanière

Tiens donc… des poils sur une branche morte ! un grattoir naturel pour nos longues oreilles

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *