« Ya d’la vie » ou le compost du crottin des ânes 2 mois après

Le 21 février, j’ai débuté un compost composé du crottin des ânes mélangé à de la matière sèche.
Ce jour, 23 avril, donc 2 mois après…
YA D’LA VIE !!
J’ai découvert la présence :
– de quelques vers rouges Eisena. Ils recyclent les matières organiques ;
– de punaises ;
– de cloportes. Ils désintègrent les matières grossières facilitant ainsi le travail de digestion des autres transformateurs ;
– de forme ronde, de couleur rouge… d’acariens, consommateurs des levures générées par la fermentation du compost.
Alors que j’observais toute cette petite faune, une tenthrède verte (hyménoptère) s’est posée sur les brindilles.
Mon œil n’a pas vu toutes les autres bestioles fortes actives dans le compost : les bactéries et les champignons microscopiques.
Note : sur les photos, l’animal se trouve en-dessous du nom

Publié dans l'âne, la nature, la marche à pied | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Journée : quand les livres voyagent

Une cabine téléphonique abandonnée.
Des livres mis de côté chez les uns et chez les autres.
Le tout réuni ?
un petit local vitré invitant les livres à voyager de main en main.
En compagnie d’Elvis, nous avons offert à quelques uns de nos ouvrages
de futures belles aventures !

Publié dans l'âne, la nature, la marche à pied, Les carnets de voyage | Marqué avec , , , , , , , | Laisser un commentaire

Le parage des sabots

La nature des sols et les activités que pratiquent les ânes agissent sur l’usure des sabots.
Chez nous, les terrains sont calcaires, rocailleux et l’exercice de la randonnée pédestre assurent un limage naturel.
Malgré tout, la venue du maréchal-ferrant est indispensable pour un bon état des pieds.
Un sabot mal entretenu entraine des anomalies dans la position des membres, lesquelles affectent les tendons, les ligaments et les muscles de tout l’appareil locomoteur.
Vendredi 14 avril : David, notre maréchal-ferrant, passera une bonne heure pour nettoyer, couper, limer la corne de tous ces petits sabots d’âne. Manouche, Ulcie, Hunka, Elvis et Jacquot ne bougeront pas une oreille entre les mains de David !

Publié dans l'âne, la nature, la marche à pied | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Journée : nos yeux ont vu, nos yeux ont vu…

Ouvrons l’œil
Tendons l’oreille
Humons les senteurs
Ici et Maintenant…
C’est sur le pas de Hunka que je découvre tout ce petit monde autour de nous…

Publié dans l'âne, la nature, la marche à pied, Les carnets de voyage | Marqué avec , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Journée : le roc de Toulau (1581m d’altitude) – Vercors Sud

Par cette belle journée printanière, une randonnée entre amis au Roc de Toulau (1581 m d’altitude) – Vercors Sud.
Départ/Arrivée : Col de la Bataille

Publié dans l'âne, la nature, la marche à pied, Les carnets de voyage | Marqué avec , , , , , , , , | Laisser un commentaire

10mn de marche à pied en troupeau pour…

10 mn de marche à pied
en troupeau
pour quitter le parc brouté depuis 3 semaines
pour se repaître
ailleurs
de jeunes pousses d’herbe, de jeunes rameaux

Publié dans l'âne, la nature, la marche à pied | Marqué avec , , , , , , | Laisser un commentaire

Journée : montagnes russes aux pas de Jacquot et Ulcie

Dénivelée ? Disons : 610 m
Kilomètres parcourus ? Notons… 14
Profil ? Avouons : « montagnes russes » en pays drômois
Les ânes ? Élisons : Ulcie et Jacquot
Et les mains amies des amies…

Publié dans l'âne, la nature, la marche à pied, Les carnets de voyage | Marqué avec , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Journée : Musarder avec Elvis, gourmand de grande coronille !

Publié dans l'âne, la nature, la marche à pied, Les carnets de voyage | Marqué avec , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Journée : des fleurs autour de Manouche

Publié dans l'âne, la nature, la marche à pied, Les carnets de voyage | Marqué avec , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Journée : quel doux printemps !

En quelques jours, les prairies ont verdi, les chants des oiseaux se sont intensifiés, les sous-bois se sont illuminés des couleurs florales (primevères, violettes, anémones hépatiques, pulmonaires…)notre humeur emboiterait-elle le pas à cette envolée printanière ?
Au cours de notre marche au pas de Hunka et Elvis :
Un bois de chevreuil, posé, là, au milieu du chemin. Ce petit cervidé, le mâle en l’occurrence,  perd ses bois à l’automne.
2 plumes de faucon crécerelle au milieu d’une haie bordant un champ : ce rapace vole sur place en « Saint-Esprit » ; il se nourrit de mulot, souris, campagnol, insectes et parfois grenouilles.

 

 

Publié dans l'âne, la nature, la marche à pied, Les carnets de voyage | Marqué avec , , , , , , , , , | Laisser un commentaire